Filed under Mauvaise humeur

Cà gaze

Bonjour,

 

voici un post d'humeur !

On nous prend pour des jambons ou pour des canards ?

Si vous avez 1 jour de retard dans le paiement de votre électricité, on la coupe.

Si vous ne pouvez pas payer votre assurance car vous êtes en longue maladie : tant pis pour vous elle ne vous rembourse plus,

Si vous .... C'est bon vous m'avez compris.

Et là, après les primaires de la droite on a les primitifs de la gauche. Je ne parle pas des primitifs flamands, ce serait trop beau, mais de ceux qui vont rabaisser ces primaires à leur plus basse expression.

Aprs DSK, je pensais que nos hommes soit-disants politiques avaient compris qu'un peu de bienséance et d'honnêté ferait du bien à tous mais non.

Jacques a dit : "Machin n'a pas payé ses cotisations !"

Jacques a dit : "Truc doit 80.000 € à son groupe parlementaire."

Cà me fatigue, alors même que seules les personnes âgées et les personnes les plus faibles s'intéressent encore à ces élections, les candidats font tout pour se ridiculiser et ridiculiser leurs fonctions.

Assez, j'en ai vraiement assez de ces donneurs de leçons qui, dès qu'ils ont quitté leur fauteuil de premier ministre, clament haut et fort qu'il ferait mieux et qu'ils n'y sont pour rien.

Vous avez tous fait les mêmes écoles ou presque. Vous avez tous une formation d'avocat et savez tous défendre une chose et son contraire dans la même journée.

Nous avons compris que vous êtes prêts à vendre votre âme pour une once de pouvoir. Vous me faites honte avec vos comportments condéscendants en nousd prenant pour "des cons".

Car c'est bien cette expression qu'il faut employer. Vous vous moquez éperdument de ce que vous ferez si vous êtes élu car les rouages internationaux sont tellement grippés qu'il n'existe qu'une infime marge de manoeuvre que tous vous utiliserez et restant bien dans les clous que les puissants du monde vous fixent.

 

Alors par pitié, restez modeste et faites votre boulot en payant vos impôts, cotisations et autres.

Mesdames et Messieurs les élus, je ne vous salue pas car vous ne le méritez pas !